La retenue de Rophemel est une masse d’eau sujette à des proliférations de cyanobactéries, comme c’est le cas actuellement.

Cela entraîne une coloration homogène vert intense de toute la colonne d’eau, ou conduit à l’apparition à la surface de l’eau d’une fine pellicule verte (appelée fleur d’eau) pouvant s’étendre sur la totalité du plan d’eau ou s’accumuler près des berges, à l’abri du vent.

Le principal risque sanitaire lié aux proliférations de cyanobactéries réside dans la capacité de certaines espèces à produire des toxines (hépatotoxines, neurotoxines et dermatotoxines) pouvant provoquer des troubles de santé chez l’homme et les animaux.  

L’efflorescence de cyanobactéries observé actuellement justifie ainsi pleinement au niveau de votre territoire :

– un rappel de l’interdiction de baignade et de la pratique des autres activités de loisirs aquatiques qui s’applique au titre l’arrêté inter-préfectoral du 23 novembre 1999 modifié instaurant les périmètres de protection autour du plan d’eau ;

– une recommandation de non-consommation des poissons pêchés dans la retenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + 5 =